Géomancie astrologique : Extrait n°1

Lire un thème de Géomancie est en soi, un acte de reconnexion à soi,

à son être profond ;

 c’est se rendre réceptif à l’invisible intérieur de soi-même,

s’ouvrir pour recevoir.

La Terre ne ment jamais.


Quiconque désire sincèrement acquérir la grâce spirituelle et le don de prédire les événements futurs, doit avant tout rechercher la vérité en son âme propre. Quiconque désire connaître la vérité, doit devenir le serviteur zélé de la vérité, l’aimer de tout son cœur, et manifester cet amour à travers chaque pensée, chaque parole, et chaque geste commis au monde.

Tout acte de divination suppose de rétablir momentanément l’harmonie naturelle et la correspondance intime entre l’âme du monde (l’esprit universel), et l’âme de l’homme, la seconde n’étant qu’émanation illusoire de la première, est dépourvue de toute forme d’existence en dehors du plan divin.

Celui qui désire avec sincérité s’exercer à l’art délicat de la géomancie devrait chasser de son cœur tout le viatique de son propre mythe personnel ; de même les préjugés de toutes croyances héritées du passé, et qui continuent d’obscurcir son jugement. Aussi longtemps que cette fausse éducation gangrènera son esprit et son âme, restera muette la voix de sa propre intuition, étouffée parmi le vacarme et la fureur d’un mental empêtré de vanité crasse.

Stéphane Monnot-Boudrant.

Extrait du livre Géomancie astrologique, Editions Arcana Sacra 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 15 =