Géomancie astrologique : Extrait n°5

Monter un thème de Géomancie revient à faire émerger une réalité singulière, échantillonner parmi une infinité de futurs possibles, et prêter matérialité à un univers particulier, telle une parole vibrante, et un miroir psychique pour l’âme. C’est aller à la rencontre de sa propre ligne de vie et des événements qui en jalonnent le parcours, déposés-là de toute éternité, en toute conscience, confiance, et présence.

C’est célébrer notre libre arbitre en opérant à chaque instant de nos vies des choix délibérés, dont la succession perpétuelle élabore, pierre après pierre l’édifice fragile de nos existences terrestres. C’est se relier à la source originelle dont notre réalité n’est finalement qu’un lointain reflet, et qui fait s’effondrer en nous toute division illusoire, entre profane et sacré, hasard et déterminisme, vulgaire et sublime, par un lent et méthodique travail d’épure de tous les oripeaux du réel. Tout le contraire d’une accumulation, et finalement d’une saturation des capacités de perception de l’âme humaine, par négation ou ignorance de son pouvoir créateur de mondes.

L’apprentissage de la Géomancie est un processus éminemment personnel, avec comme triple vertu d’élargir le champ de la conscience, d’approfondir l’acceptation de soi-même, et d’initier une démarche de reconnexion à son être profond.

Souvenez-vous que tout savoir ayant été acquis par des voies extérieures ne saurait excéder les limites de votre esprit conscient. Par-delà de vos propres limitations néanmoins, il existe une sphère supérieure de conscience. Ce savoir universel réside à la source de vous-même ; or la Géomancie est l’une des voies d’accès vers cette connaissance immédiate.

Stéphane Monnot-Boudrant.

Extrait du livre Géomancie astrologique, Editions Arcana Sacra 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 18 =